LE LIVE

21.05.2018

Chasseur-cueilleurs d’informations ? Que faisons-nous d’autre, aujourd’hui, lorsque nous nous retrouvons face à un outil numérique ? Sinon chasser (la recherche d’informations) et cueillir (le surf grappilleur) ? Google l’a bien compris...

Par Thierry Aoudja

Extrait de l'article paru dans le numéro d'avril 2018 de la revue Médium (Ed. Gallimard)

LA FIRME G. ET LES CHASSEURS-CUEILLEURS

Il est généralement admis que les activités principales des premiers hominidés furent la chasse et la cueillette. Chasser et cueillir deviendront même les plus lisibles des signes associés à l’homme des cavernes.  « Or, que faisons-nous d’autre, aujourd’hui, lorsque nous nous retrouvons face à un outil numérique ? Sinon chasser (la recherche d’informations) et cueillir (le surf grappilleur) »

L’information, établie comme denrée de base, supplante peu à peu le comestible — produit trivial de l‘ancien monde —, dans sa mission nourricière, du moins chez les « urbanisés », comme vous et moi. De la société de consommation à la société de l’information, nourriture light, et free de surcroît. 

Google l’a bien compris en se positionnant résolument  sur ces deux domaines stratégiques, bases de son fonds de commerce, que sont la recherche d’informations (la chasse) et le surf (la cueillette). C’est à se demander si les dirigeants de la firme G. (initiale de l’empire GAFA) n’avaient pas intégré d’emblée le retour de ces activités « primitives » dans leur business plan initial.

Plus sur Twitter @3minavance

THIERRY AOUDJA, fondateur de trois minutes d'avance